Historique

19 novembre 2012, Guatemala.

 

Debout au bord de la route, nous contemplons le lac Atitlan et son imposante muraille de volcans. Le spectacle est grandiose... . Je jette un coup d'oeil à notre voiture encastrée dans la falaise derrière nous. Les freins sont encore fumants. On l'a échappé belle. La police arrive... bienvenue au Guatemala chicos!

 

C'est ainsi que prirent fin 14 000 km de route à travers l'Amérique du Nord. Nous projetions de rester à San Pedro La Laguna au bord du lac Atitlan pour parfaire notre espagnol et pour participer dans la mesure de nos possibilités à un projet d'aide à la communauté. Nous n'avions aucun contact mais plein de bonne volonté. Le Guatemala est la destination idéale pour ceux et celles qui souhaitent s'investir dans un projet humanitaire. Notre envie d'aider ne passa pas inaperçue et très vite on nous mit en relation avec Elias. Cette rencontre fut capitale. Nous avons été conquis par la détermination, l'humour et l'intelligence de cet homme. Les cinq volets qui constituent son projet s'inscrivent dans une vision très concrète et pragmatique de l'appui au développement. L'éducation et l'attention prodiguées aux enfants sont la pierre angulaire de sa stratégie d'aide. Elias devint rapidement notre ami. Nous nous aidions mutuellement. Le peuple qu'il nous fit découvrir nous toucha profondément. 

 

Ces communautés sont aux prises avec une misère systémique aggravée par 36 années de guerre civile. Les problèmes de malnutrition, d'insalubrité et d'accessibilité à l'éducation sont flagrants. Nous sommes restés un peu plus d'un mois à San Pedro et nous avons participé au projet d'Elias dans trois villages différents. Cette expérience fut fondatrice. Ce qui nous apparaît évident, c'est qu'un peu d'aide bien dirigée et bien pensée peut avoir des effets extrêmements positifs. C'est ce que nous nous proposons de faire ici...

 

L'aventure commence!

 

 

 

 

 

 

 

 

Videos

"Notre envie d'aider ne passa pas inaperçue et très vite on nous mit en relation avec Elias. Cette rencontre fut capitale."

  • facebook-square